Lieutenant Nissim de Camondo, correspondance et journal de campagne, 1914-1917

Lieutenant Nissim de Camondo, correspondance et journal de campagne, 1914-1917

vide
Auteur Ouvrage collectif
Spécifications 272 pages
80 illustrations
19 x 27 cm
Broché
ISBN : 978-2-916914-71-8
39,00 €

Livraison sous 72h

  • À propos du livre
  • Les auteurs

Nissim de Camondo a presque 22 ans lorsqu’il répond à l’appel sous les drapeaux en août 1914. Issu d’une famille de banquiers israélites ayant quitté Constantinople pour s’installer à Paris en 1869, il est le fils aîné et adoré du comte Moïse de Camondo. Jour après jour, trois années durant, Nissim de Camondo écrit à ses proches pour leur raconter son combat. On le suit du front belge à la Lorraine, en passant par Verdun, le Chemin des Dames et la Somme.

À l’enthousiasme de ses débuts, comme cavalier au 3e régiment de hussards, succède, en 1915, la prise de conscience de l’immense cruauté de cette guerre. Affecté alors au 21e régiment de dragons, il devient mitrailleur dans l’infanterie et combat dans les tranchées. En 1916, il passe dans l’aviation en qualité d’observateur à l’escadrille 33. Il survole dès lors les lignes ennemies, réalise un nombre considérable de missions photographiques et devient pilote. Il meurt en combat aérien le 5 septembre 1917.

Nous livrons ici dans son intégralité la correspondance de Nissim de Camondo à son père. Elle est complétée de son journal de campagne ainsi que de lettres adressées à d’autres destinataires. Le sacrifice de Nissim de Camondo a été magnifié et perpétué par son père, célèbre collectionneur d’œuvres d’art décoratif du XVIIIe siècle, réunies dans l’hôtel particulier qu’il fit édifier pour les présenter. En 1924, il légua cet ensemble à l’État français et lui donna le nom de son fils, afin qu’il devienne le musée Nissim de Camondo. Illustré de nombreux document et photographies, enrichi de notes et d’un index détaillé, cet ouvrage constitue le témoignage bouleversant sur la Grande Guerre.

Correspondance établie par Sophie d’Aigneaux-Le Tarnec.

Textes de :
Sophie d’Aigneaux-Le Tarnec, attachée de conservation au musée Nissim de Camondo
Philippe Landau, attaché de conservation au Consistoire central des israélites de France
Sylvie Legrand-Rossi, conservatrice en chef au musée Nissim de Camondo

Vous aimerez aussi

Musée Nissim de Camondo. La demeure d’un collectionneur
Musée Nissim de Camondo. La demeure d’un collectionneur
50,00 €
> Voir la fiche
Le musée Nissim de Camondo
Le musée Nissim de Camondo
12,00 €
> Voir la fiche